facebook twitter instagram

IMG 9957Anthony Cosson prend le dessus sur Michaël Lobry à l’issu de cette troisième boucle, la première de la journée. Il profite en effet de la puissance de la Porsche sur les secteurs rapides pour faire la différence.

Mais attention, Cosson signalait un bruit anormal sur la Porsche à son retour au parc, le passage par l’assistance sera donc capital pour la suite. Florian Cordillot reste un solide troisième devant l’étonnant Guenec, alors que Guy Mottard remonte au cinquième rang.

Faits marquants
André Jézéquel rentre directement au parc concurrents à l’issu de cette boucle de trois spéciales sans passer par le parc de regroupement. Nous ne reverrons donc pas la belle Peugeot 207 S2000.
Xavier Lemonnier renonce également sur problèmes mécaniques.

Ils ont dit
Michaël Lobry (Mitsubishi Evo X) : « Tony est passé devant, mais nous ne pouvons pas faire grand-chose. Ce ne sont pas les mêmes autos… Je suis très content, on a bien roulé, à la note, car je ne connais pas du tout les routes. »
Anthony Cosson (Porsche GT3) : « On a commencé à entendre un bruit dans la seconde spéciale, qui s’est amplifié dans la troisième. On soupçonne un problème de boîte de vitesses ou d’embrayage, on ne sait pas si on va pouvoir continuer… »
Florian Cordillot (Renault Clio R3) : « Nous continuons notre remise en route. On a fait une belle boucle, on a bien roulé, sans prise de risque. La météo est incertaine, il va peut-être falloir gérer les pneus. On reste troisième, on prend de l’avance sur les suivants et nous ne sommes pas très loin des chronos de la Mitsubishi. »
Romain Guenec (Citroën C2 VTS) : « Cinquième avec notre auto, c’est inespéré. On roule bien, on se fait plaisir. Il nous reste des réglages de pressions de pneus à mettre en œuvre pour régler une petite instabilité. Sinon tout va bien. »
Guy Mottard (Peugeot 306 Maxi) : « C’est beaucoup mieux qu’hier où je ne connaissais pas bien la spéciale. Nous avons mieux reconnu celles-ci. En plus elles sont très bien adaptées à notre type d’auto. Il y a de gros appuis, elle aime ça. Il y a encore quelques endroits où nous hésitons, on a corrigé quelques notes, nous devrions pouvoir hausser le rythme. Par contre s’il pleut, on ne pourra pas faire grand-chose. »
Freddy Rault (Renault 5 GT Turbo) : « On est contents, on fait de bons chronos même si on manque de confiance. Pour le moment on reste sur la défensive, surtout dans la troisième où c’est un peu plus dur… »
VHC
Bruno Cadillon Peugeot 205 GTI) : « Je fais une erreur dans la première, je n’écoute pas la note et je prends une mauvaise direction. On a eu beaucoup de chance. Ensuite on fait un tête à queue dans la troisième et là encore, une chance, l’auto se remet dans la bonne direction pour repartir. Sinon on s’amuse beaucoup, les spéciales sont magnifiques… »
Claude Cadillon (BMW 320) : « Ça va mieux qu’hier car je n’étais pas dedans. On va essayer de continuer comme ça et ce sera très bien. »
Gurwann Chevance (Alfa Roméo Giulia) : « L’auto marche très bien, c’est le pilote qui ne va pas. Je ne pilote pas coulé, je ne vais pas chercher les cordes, je ne prends aucun risque. Il y a vraiment beaucoup à améliorer et j’espère que ça ira mieux dans le second passage. »

0005.png0006.png0007.png0008.png0009.png0010.jpg0011.jpg0017.png0019.png0020.png0021.png0023.png0025.png0030.png0031.png0040a.png0043.png0044.png

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies à des fins de mesure d'audience dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.