facebook twitter instagram

IMG 1112Leader du championnat de France de 2ème division, le lotois Michaël Lobry (Mitsubishi evo 10) rentre en tête du rallye de Bretagne au soir de la première étape.

Auteur des deux premiers temps scratch, Michaël Lobry est le leader surprise du rallye de Bretagne au terme des quatre premières spéciales plutôt à l'avantage de sa Mitsubishi evo 10. Anthony Cosson (Porsche GT3) est en embuscade à la seconde place. La dernière marche du podium provisoire est occupé par Florian Cordillot (Renault Clio R3) de retour à la compétition après près d'un an d'absence.

Faits marquants
Sur le podium en début de course, Bruno Longépé a été contraint à l'abandon sur sortie de route dans l'ES4. Pour Kevin Coignard et sa Peugeot 106 F2000, c'est la mécanique qui est venue ruiner un bon début de course. Ce dernier repartira en Super Rallye avec une pénalité.

Ils ont dit
Xavier Lemonnier (Peugeot 206 wrc) : « Je suis parti très lentement même si j'ai fait une meilleure seconde boucle. Je n'ai pas le temps de la dernière spéciale mais je ne suis pas convaincu que cela soit parfait. Cela fait 5 ans que je ne suis pas monté dans cette auto et dans une wrc donc je suis un peu à côté mais on va monter crescendo demain, on verra bien. »
Anthony Cosson (Porshce GT3) : « On était pas dedans au début, on rodait la boite. Là j'ai eu vraiment l'impression d'attaquer mais je suis un peu déçu du temps. J'attends celui de Michaël Lobry pour voir si cela va être difficile demain. En tout cas je me suis fait plaisir, on a attaqué très fort. »
André Jezequel (Peugeot 207 S2000) : « Cette première boucle a été catastrophique… Ce n’est pas ma voiture, j’ai vraiment beaucoup de mal. Elle bouge beaucoup, je ne comprends pas pourquoi. Est-ce qu’on a pris un coup sur une jante, je ne sais pas mais il va falloir regarder cela à l’assistance. »
Guy Mottard (Peugeot 306 maxi) : « C'est difficile, se sont des routes qu'on ne connaît pas, on a très mal reconnu, faute de temps. On sera beaucoup mieux demain car on s'est concentré sur les reconnaissances des spéciales du samedi. »
Thierry Kerveno (BMW M3) : « Très bonne première étape, on a récupéré l'auto jeudi donc on voulait l'essayer sans trop forcer tout en restant dans le top 10. C'est rapide, ça glisse, cela se passe très bien pour l'instant. »
Michaël Lobry (Mitsubishi evo 10) : « La première étape s'est bien passée puisqu'on rentre en tête, je ne m'attendais pas à cela, j'ai découvert le tracé hier. C'est un tracé qui me plaît car je suis quelqu'un qui aime bien le rapide. Il n'y a pas de relance, c'est bon pour la Mitsubishi. Demain cela va être difficile de contenir la Porsche. Je suis là pour marquer des points au championnat. »
Thomas Dreno (Peugeot 207) : « C'est super, la nuit c'est que qu'il a de plus beau, dans la forêt, sous les arbres, c'était superbe. Demain on va essayer d'aller au bout et on regardera les temps spéciale par spéciale car au général, cela va être dur. »
Eddy Lemaitre (Renault Clio) : « Je découvre l’auto et j’avoue que j’ai un peu peur, mais qu’est ce que ça va vite. C’est vraiment une auto efficace… ça tient la route, ça accélère fort, un vrai plaisir »
Florian Cordillot (Renault Clio) : « Bilan très concluant pour une reprise après 11 mois d'arrêt. On a bien roulé sans se mettre en danger après une grosse galère pour remonter l'auto. Maintenant, la course, c'est demain. »

0005.png0006.png0007.png0008.png0009.png0010.jpg0011.jpg0017.png0019.png0020.png0021.png0023.png0025.png0030.png0031.png0040a.png0043.png0044.png

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies à des fins de mesure d'audience dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.